Mission et mandats

Accueil > SEES-UQAR > Mission et mandats

Un des principaux mandats défendus par les syndicats de travailleurs étudiants est l’obtention d’un salaire décent, qui reflète réellement les compétences des travailleurs et la qualité du travail effectué. Une meilleure rémunération des emplois étudiants permet également de lutter contre l’endettement étudiant et tous les problèmes qui y sont liés. Il semble tout à fait juste que les universités soient des modèles en matière de rémunération des emplois étudiants. Cela ne fut malheureusement pas le cas au Québec durant les dernières décennies. Si on tient compte de la hausse constante du coût de la vie, un gel des taux horaires signifie une baisse réelle des salaires. Dans toutes les universités où les travailleurs étudiants se sont syndiqués, un dégel et un rattrapage significatif des salaires se sont produits. À l’UQAR par exemple, avec l’entrée en vigueur de la convention collective, les salaires ont été fixés à 15$ pour le premier cycle, 20$ pour le deuxième et 22.05$ pour le troisième cycle, avec majoration de 2% par année jusqu’en 2015.

Le syndicat permet également de protéger le travailleur étudiant contre toute négligence ou comportement répréhensible de l’employeur. Il vise des champs aussi larges que le respect du nombre d’heures travaillées selon le contrat, la santé et la sécurité au travail, le respect de la propriété intellectuelle, l’impartialité dans les processus d’embauche, etc.

Cahier des positions :
Télécharger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s